Edito de Noël

Edito Noel

 

Chers amis,

 

Fin de trimestre, dernière semaine avant Noël, derniers jours du temps de l’Avent… déjà pointe la Lumière de Noël, le mystère d’une naissance, le cadeau d’une espérance, une semence de paix.

 

Déjà germe en nos cœurs la Joie promise par le Sauveur, Verbe fait chair pour que nous devenions paroles de Sa Parole. Et cette marche vers la Lumière chantée depuis des siècles par l’Eglise en pèlerinage sur cette terre est pour nous, acteurs de la pastorale des jeunes et des vocations, illuminée cette année par la préparation du synode 2018 sur « les jeunes, la foi et le discernement des vocations » qui donne comme une dynamique et une unité à nos missions au service des jeunes et de la pastorale des vocations. Et pour poursuivre ensemble, en communion, cette marche synodale, nous vous invitons à participer le 5 avril prochain à notre journée annuelle de rencontre/formation pour tous les réseaux en lien avec le SNEJV sur le thème « De l’engagement à la vocation : quelles formes d’accompagnement pour aider les jeunes à discerner les appels du Seigneur? »

Et c’est dans l’élan donné par la préparation de ce synode 2018, qu’avec toute l’équipe du SNEJV, nous voulons vous souhaiter un très joyeux Noël et une bonne année 2018. Elan qui s’enracine aussi pour nous dans toute une histoire de la pastorale des jeunes et des vocations en France dont nous sommes héritiers. Avec vous, nous voulons en particulier rendre hommage au P. Raymond Izard décédé ce week-end à 96 ans qui a été le fondateur en 1959 du Centre national des vocations et initiateur de la Journée mondiale de prière pour les Vocations instaurée par Paul VI en 1964. Le CNV est devenu en 1980 le SNV (Service national des vocations) puis en 2010 le SNEJV suite à sa fusion avec le Service national pour l’évangélisation des jeunes. Nous vivons encore de ses intuitions et de ce qu’il a déployé permettant la création dans tous les diocèses d’un service diocésain des vocations et rendons grâce pour sa vie féconde de prêtre diocésain qui a ensuite beaucoup marqué le Secours-Catholique dont il a été premier aumônier national puis les Equipes Saint-Vincent de Paul qu’il a servies jusqu’à ses derniers jours.

Nous voulons aussi partager avec vous, sur ce chemin synodal, vécu ensemble en Eglise, le beau cadeau que le Pape François nous a fait récemment en nous livrant ses convictions et perspectives pour la pastorale des jeunes et l’évangélisation des jeunes. En effet, dans un très beau message adressé aux participants au récent Congrès international sur le thème « Pastorale des jeunes et vie consacrée » qui s’est déroulé à Rome du 1er au 3 décembre 2017, il a donné à tous les éducateurs de la foi, une boussole pour la route, une vision stimulante pour la mission avec et auprès des jeunes en nous engageant à relever les défis qui se présentent. En guise de vœux pour vous souhaiter une très belle et joyeuse fête de Noël, nous vous en partageons quelques extraits et vous invitons à lire ici ce texte tout entier qui pourra irriguer votre travail en équipe.

«  Parler de pastorale vocationnelle c’est affirmer que toute action pastorale de l’Eglise est tournée, par sa nature même, vers le discernement vocationnel, dans la mesure où son objectif ultime est d’aider le croyant à découvrir le chemin concret qui l’amène à réaliser le projet de vie auquel Dieu l’appelle. »

« Le service vocationnel doit être vu comme l’âme de toute l’évangélisation et de toute la pastorale de l’Eglise. »

« La pastorale vocationnelle doit avoir un « humus » qui aille avec la pastorale des jeunes. La pastorale des jeunes et celle pour les vocations doivent se tenir par la main. La pastorale vocationnelle repose, naît et se développe dans la pastorale des jeunes. Pour sa part, la pastorale des jeunes, pour être dynamique, complète, efficace et vraiment formatrice, doit être ouverte à la dimension vocationnelle. Cela signifie que la dimension vocationnelle de la pastorale des jeunes n’est pas quelque chose que l’on doit proposer seulement à la fin de tout le processus ou à un groupe particulièrement sensible à un appel à une vocation spécifique, mais que l’on doit proposer constamment tout au long du processus d’évangélisation et d’éducation dans la foi des adolescents et des jeunes. »

Lire la newsletter de décembre dans son intégralité

Le blog des jeunes cathos

Jeunes cathos blog

Le nouveau site de CGE

nouveau logo CGE